Petits-Riens

It seems I'm living in a strange book

Mercredi 2 janvier 2013

Je pars voir ailleurs, ça me trottait depuis longtemps.
Sur mon ancien blog, j'étais en reconstruction.
Ici, j'ai de nouveau été moi, je suis devenue mère, j'ai définitivement tourné la page de ce passé douloureux.
Je pars désormais
, il me faut un nouvel espace pour mon présent à venir.

http://petits-riens.cowblog.fr/images/konbinifeminist11.jpg

Merci de tout coeur de m'avoir lue jusqu'ici, je vous souhaite une très bonne année 2013 ! 

Dimanche 16 décembre 2012

Ca fait bien longtemps que j'ai envie de revenir, raconter toutes les dernières péripéties de ma palpitante existence, mais chronos n'est pas toujours de mon côté (alors que la flemmardise, elle, ne m'abandonne pas souvent).
Je ne sais pas trop par quoi commencer, je ne sais pas si je vais organiser, argumenter, classer, scinder en plusieurs articles, pondre un pavé incompréhensible, bref merci d'être indulgent, c'est mon blog, j'en fais ce que j'en veux, d'ailleurs je peux l'abandonner, le supprimer, ou même m'arrêter comme ça, en plein milieu d'une phrase et laisser mes







http://petits-riens.cowblog.fr/images/34504715115962239561469770474n.jpgexcuse bidon expliquant mon absence des derniers mois







Bref, je disais, j'ai une copine de crèche ! Ca peut sembler ridicule mais c'est la 3ème année de la Princesse et à part quelques mamans qui n'ont que le popo de leur enfant comme sujet de conversation je n'ai jamais réussi à me lier vraiment avec d'autres parents - à part une maman mais d'une, on n'a plus d'horaires en commun depuis que j'ai quitté mon taff, de deux elle était gentille mais un tantinet hystérique. Bref cette nouvelle maman au profil mannequin, au look hippie et à la culture rock ne pouvait que me plaire et est maintenant une bonne copine, on se fait des cafés post-dépôt-en-crèche-des-filles qui s'éternisent souvent jusqu'à midi. Elle m'a décidée à lancer une procédure juridique pour obtenir officiellement l'autorité parentale, décision que je laissais en suspend depuis bien trop longtemps. On va se motiver ensemble pour passer le permis, toute seule je n'y arrive vraiment pas. Auparavant, je dois régler la question Pôle-Emploi qui dure depuis septembre : j'ai déjà déposé une plainte pour que mon dossier avance (sachant qu'il ne contient aucune anomalie, ça devrait donc rouler tout seul, mais non pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?), je vis sur mes économies mais là, mettons en février, ça va devenir vraiment problématique... J'ai aussi dû régler des problèmes avec la Caf (qui a décidé de m'enlever une allocation sans prévenir et sans raison) et avec le Trésor Public (qui me réclamait la redevance TV alors que je n'en ai jamais eu et ai toujours déclaré en ce sens). Bref la France a besoin d'argent et en cherche par tous les moyens, et notamment là où les gens risquent de ne pas savoir se défendre (les pauvres, les chômeurs, les parents isolés). Bon à part ça, mes journées sont déjà bien remplies, et s'y ajoute la recherche d'emploi. Il faut que je te raconte la blague du fameux "boulot parfait" dont je te parlais en octobre. Sache que, pour la première fois de toute mon existence, mes parents ont pu me pistonner. Rien de transcendant, mais mon CV est parvenu rapidement aux bonnes personnes, et vu qu'il correspondait au poste j'ai passé un entretien téléphonique, plus un entretien physique, et vu que ça a bien collé j'ai eu un nouvel entretien avec cette fois le DAF et le Directeur, et vu que ça a très bien collé j'ai été invitée à participer à une réunion du staff parisien histoire d'être présentée à tous, et vu que tout collait toujours j'ai eu un dernier entretien avec le Président. Je devais commencer début décembre. Et fin novembre, n'ayant toujours pas signé, je relance : l'on me répond qu'une candidature en interne est à l'étude, mais que la qualité de la mienne ne fait aucun doute. Début décembre le Président m'a annoncé que finalement, par sécurité ils avaient choisi la candidature interne. Bon. Mi-décembre mon "piston" furax apprenait qu'en réalité cette "interne" était la personne en poste en CDD. Le poste lui a été proposé au départ, elle a dit qu'elle allait réfléchir, et en parallèle le recrutement était lancé. Et quand cette personne a finalement accepté le recrutement a été annulé. Super pro, non ? Enfin bon, je cherche toujours mais ne trouve rien qui corresponde vraiment à mes attentes. De toute façon à moins de tomber sur la perle rare je compte d'abord être au chômage et passer le permis. Ah à propos, aucun rapport à part la loose, j'avais rencontré quelqu'un mais c'était encore un cas. Pourtant, pour une fois, j'étais à l'opposé de ce qui d'habitude m'attire : de mon âge, bonne situation professionnelle, bonne éducation, stabilité... Mais c'était un gros, gros obsédé, du genre pathologique. Au début j'ai joué le jeu, pensant que c'était l'effet de nouveauté, mais non, plus ça allait et plus il me montrait sa "vraie nature"... j'ai coupé les ponts. Il n'a toujours pas compris d'ailleurs, puisqu'il continue de me proposer des plans régulièrement depuis 2 mois. J'ai donc décidé de me vouer au célibat tant que le Prince Charmant himself ne débarquera pas pour me faire sa demande. Ma vie en est d'un coup bien simplifiée. De toute façon j'ai peu d'hommes dans mon entourage, et le seul célibataire hétéro a 45 ans de l'embonpoint et une forte calvitie (et est par ailleurs adorable, mais ça n'est pas le propos). Oui, ma cote est en chute, mais que voulez-vous quand on approche de la trentaine, qu'on a un enfant, qu'on ne bosse pas et qu'on a par conséquent pris quelques kilos, hé bien on fait moins rêver la gente masculine. Le seul de ces items sur lequel j'ai tout pouvoir étant mon poids, j'ai prévu pour janvier de reprendre le régime. Non pas que je sois grosse, loin s'en faut, mais ces 5kg supplémentaires pèsent sur mon dos fragile, et mes vêtements commencent à me serrer - et je ne compte pas investir dans une nouvelle garde-robe. D-Lab est mon ami, grâce à lui ma peau rayonne et j'ai passé ces derniers mois sans ma traditionnelle déprime d'automne/hiver, alors il n'y a pas de raison pour qu'il ne facilite pas tout aussi efficacement la perte de poids. J'ai d'ores et déjà repris le sport, ce qui m'aide à ne pas reprendre la clope (car oui, j'ai rechuté après 2 mois, pour d'idiotes raisons en plus, mais j'ai décidé que 2013 serait sans nicotine et j'y arriverai). Jeune lecteur, si tu es arrivé jusqu'ici sans t'endormir je t'adresse toutes mes félicitations pour cet exploit. Bon et sinon pour changer complètement de sujet, j'ai passé quelques jours chez ma plus vieille amie, qui a déménagé en Normandie il y a peu. Nos filles ont le même âge, elles se sont retrouvées avec joie. Ca m'a fait du bien de quitter la métropole, mais j'hésite à déménager de Paris désormais. J'y suis depuis si longtemps, est-ce que j'arriverai à de nouveau apprécier la vie d'une petite ville ? Ce n'est de toute façon pas d'actualité tant que je n'ai pas le permis, mais je crois que je préférerais maintenant vivre en pleine campagne, mais pas trop loin de Paris. Je repense aussi à la Calédonie, ou aux Antilles, mais tant que je n'ai pas l'autorité parentale exclusive je ne peux pas voyager avec ma fille de toute façon. Bref, je me sens un peu bloquée par ce ù#* de chômage, tant que le dossier n'est pas validé je ne peux pas commencer le permis, et donc je ne peux pas candidater hors Paris, et donc je n'ai que peu de chances d'avoir la vie que je veux. Arf. Mais sinon tout va bien hein, je suis bien occupée, j'aime mon appart et mon quartier, ma fille grandit bien -et entre en maternelle en septembre prochain, déjà !- nous avons la santé, la joie de vivre et l'envie d'être toujours plus heureuses : que demander de plus ?

Je vais terminer ce pavé (oui, j'ai opté pour le plus difficile à lire) sur ces bonnes paroles, si je ne reviens pas d'ici là je te souhaite d'être gâté par le Père Noël et de fêter joyeusement ton entrée dans la nouvelle année !

La prochaine fois je te raconterai la vie de mes poissons, quitte à être inintéressante autant ne pas être nombriliste.

Tata bisous !

 

Samedi 10 novembre 2012

Lors de mon dernier entretien, on m'a demandé : "Qu'est ce qui vous fait vous lever le matin avec le sourire, qu'est ce qui vous motive au quotidien ?"
J'ai réfléchi, vraiment, et n'ai pu que répondre : "J'aime ma vie telle qu'elle est, je suis heureuse"
Et c'est vrai.

Mercredi 7 novembre 2012

Ordinateur HS. Stop.
Don Diego cherche toujours foyer. Stop. Si personne ne se propose, fourrière ou équivalent le 19/11. Stop.
Administration française toujours aussi nulle. Stop.
Recrutement en cours pour poste parfait, attente verdict. Stop.
Bebop le combattant est mort malgré mes soin, RIP. Stop. 
Ne parlons plus d'hommes dans ma vie, je ne tombe que sur des cas. Stop.  Je me voue au célibat. Stop.
Princesse me prépare à sa future adolescence, comme c'est gentil. Stop.
Vivement vendredi, un peu de temps pour moi... Bises.

Jeudi 1er novembre 2012

Petite annonce ! 

J'ai depuis peu à charge un chat siamois mâle, et je lui cherche une maison ! 

Il squattait les escaliers et caves de l'immeuble depuis 2 semaines. Aucune annonce de disparition dans le quartier, aucune asso/fourrière n'ayant reçu de demande, rien non plus sur le net... Cela fait désormais 1 mois et aucune nouvelle de ses maîtres.

Ma vétérinaire a confirmé que c'est un siamois (sans doute LOOF, sans quoi ses anciens propriétaires l'auraient déclaré), qu'il n'est ni pucé ni tatoué. Il a entre 10 et 12 mois max, il n'est pas castré, et est en parfaite santé.
Il est très bien dressé (propre, ne griffe pas, ne salit pas, miaule très peu), très curieux et joueur, il s'entend bien avec les enfants, tolère les autres chats. 

http://petits-riens.cowblog.fr/images/DSC0008.jpg(en prime, une magnifique vue de mon appartement)


Bref !
Tout ça pour dire, Don Diego (oui, c'est son nom de baptême, j'assume) est chez moi, et je le garderais avec une joie immense si je n'avais pas déjà un chat (et des poissons, et un gecko, et un enfant...). Il est juste magnifique, et j'ai toujours rêvé d'avoir un siamois. Mais bon, il sera sans doute plus heureux, choyé dans une famille moins nombreuse ^^

Donc si quelqu'un est intéressé par ce beau garçon, faites moi signe !
Jusqu'à présent les frais s'élèvent pour moi à 200€ (transport, nourriture, matériel, traitements anti-puces, vermifuge, véto), si vous souhaitez que je fasse également l'identification,les vaccins etc ils monteront à 500€... tout est négociable bien entendu...

N'hésitez pas à me contacter directement par mail : thallulah _ mactadpole at hotmail point com 

Merci par avance !

 

Créer un podcast